Voici quelques précautions avant de remettre le chauffage

Pixabay

Avec des températures qui ne dépassent pas 15 degrés le matin, le chauffage central est remis en marche dans de nombreuses maisons. Mais avant de remettre le chauffage après une période estivale chaude, il y a certaines choses que vous devriez d’abord vérifier. Le site de construction Livios donne quelques conseils.

Une installation de chauffage central ne fonctionne correctement que si la quantité d’eau et d’air dans l’installation est correcte. Souvent, après quelques mois sans activité, vous remarquez que vos radiateurs ne sont qu’à moitié chauds ou font du bruit. Cela signifie qu’il y a des bulles d’air dans vos tuyaux de chauffage et vos radiateurs. C’est pourquoi c’est une bonne idée de purger le système et de le remplir d’eau avant de faire fonctionner à nouveau l’appareil

Selon les assureurs, les mois d’octobre et de mars sont les plus dangereux pour les incendies de cheminée. Afin de combattre le premier froid, de nombreuses personnes allument souvent leur poêle ou leur foyer pendant cette période. Avant de faire cela, assurez-vous que votre cheminée est en bon état. Les oiseaux y font souvent leurs nids et ces branches desséchées peuvent prendre feu. 

Le risque d’empoisonnement au CO ou au monoxyde de carbone survient également lors du démarrage des appareils de chauffage. Cela survient principalement entre les mois d’octobre et février. Le CO ne sent pas et ne se voit pas. C’est ce qui le rend si dangereux.

Le CO se produit également lorsque les appareils ne sont pas réglés correctement ou lorsque votre cheminée ne tire pas correctement. S’il y a du CO dans la pièce, vous le respirez sans le remarquer et votre sang absorbe l’empoisonnement par vos poumons. Les symptômes incluent le langueur, l’étourdissement, les maux de tête, la léthargie … À des concentrations élevées, vous perdez conscience et vous pouvez mourir. 

Sources : Livios / 7sur7