Voici les décisions prises par le Comité de concertation !

©D.R.

Le Comité de concertation a pris de nouvelles décisions ce mardi. Les mesures prévues sont maintenues pendant 3 mois sous réserve de modifications des circonstances épidémiologiques.

Un prochain Comité sera organisé le 19 novembre 2021.

Port du masque

– Le port du masque reste obligatoire dans les espaces clos des transports en commun et des transports collectifs organisés, pour les métiers de contact médicaux et non médicaux et lors d’événements.

– S’y ajoute le port du masque obligatoire dans les magasins et centres commerciaux, dans les établissements de soins, dans les locaux accessibles au public d’entreprises, d’administrations et bâtiments publics et bâtiments de justice, dans les bibliothèques, les ludothèques et les médiathèques, dans les locaux accessibles au publics des établissements relevant des secteurs culturels, festif, sportif, récréatif et événementiel, dans les bâtiments de culte et les bâtiments destinés à l’exercice public de l’assistance morale non confessionnelle [et dans les établissements et les lieux où des activités horeca sont exercées en ce qui concerne les clients (sauf pendant qu’ils mangent, boivent ou sont assis à table ou au bar) et le personnel].

– Le masque n’est pas obligatoire dans les lieux et événements soumis au CST, sous réserve de dispositions spécifiques.

– Le Comité souligne que lorsqu’un événement est organisé dans un établissement ne relevant pas du secteur événementiel (tel qu’un café ou une discothèque), les règles relatives au CST et masque sont celles qui s’appliquent aux événements publics.

Covid Safe Ticket

Le Comité rappelle en outre qu’en matière de gestion des risques, le CST constitue une alternative précieuse pour des mesures restrictives ou des fermetures en cas de dégradation de la situation épidémiologique.

– Le Comité maintient dès lors l’obligation de l’utilisation du CST dans les discothèques et dancings.

– Le Comité prend acte des modalités d’utilisation du CST qui sont prévues par les différentes autorités régionales pour les autres secteurs (horeca, centres de sport et de fitness, foires commerciales et congrès, établissements relevant des secteurs culturel, festif et récréatif, soins résidentiels pour personnes vulnérables) et les événements de masse.

Télétravail

Le télétravail à domicile est fortement recommandé dans tous les entreprises, associations et services pour tous les membres du personnel, sauf si c’est impossible en raison de la nature de la fonction, de la continuité de la gestion de l’entreprise, de ses activités ou de ses services.

Loi pandémie

La loi pandémie va être activée. Avant de revendiquer cette loi, il faudra déclarer la situation d’urgence épidémique et ce pour une durée de trois mois.