Va-t-on pouvoir laisser tomber le masque ?

Dans un entretien accordé à De Zevende Dag, l’infectiologue Erika Vlieghe a donné son avis concernant la suppression de l’obligation de porter le masque. « En tant que société, nous ne sommes pas encore prêts pour cela », a déclaré la présidente du GEMS. « Procédons prudemment comme nous le faisons avec les mesures, pas à pas, et cela nous permettra de passer l’hiver », a-t-elle ajouté.

Erika Vlieghe réagissait à l’avis d’Alexander De Croo. Le Premier ministre annonçait dans une interview accordée au Soir ce week-end que le prochain Comité de concertation évoquerait des éventuels assouplissements au niveau du port du masque buccal. « Dans les endroits où la distance est possible et où l’on sait que la grande majorité des gens ont été vaccinés, nous pouvons prendre cette décision d’abolir le masque buccal », a déclaré Alexander De Croo. « Le masque buccal nous a bien protégés. Dans certains endroits, il n’est plus nécessaire », a ajouté le Premier ministre.

Source : Sud Info