Un permis pour posséder un animal de compagnie ? POUR ou CONTRE ?

La France veut durcir les sanctions en cas de maltraitance animale. L’Assemblée nationale se penche actuellement sur une proposition de loi.

Plusieurs députés français veulent instaurer un “certificat de connaissance”. Concrètement, il s’agit d’un document rappelant un certain nombre d’obligations inhérentes à l’animal en question : obligations de soins, de vaccination, coûts liés aux différents soins, et à la possession d’un animal de compagnie de manière générale.

L’objectif de ce document est de limiter la maltraitance animale et de mieux prendre la défense de nos animaux de compagnie. En effet, pour près de sept Français sur dix, les animaux sont encore trop mal défendus à un tel niveau.

Cette proposition de loi prévoit également de durcir les sanctions contre les personnes reconnues coupables de maltraitance animale. Les sanctions peuvent aller jusqu’à trois ans d’emprisonnement et 45.000€ d’amende en cas de mort d’un animal par maltraitance.

Et en Belgique ?

Depuis le 1er janvier 2019, il faut un permis pour pouvoir détenir un animal de compagnie en Wallonie. Concrètement, chaque Wallon de plus de 18 ans possède automatiquement ce permis mais celui-ci peut lui être retiré temporairement ou même définitivement en cas de condamnation pour des faits de maltraitance envers un animal.

La maltraitance animale est également sévèrement punie en Wallonie : le nouveau code l’a fait passer en infraction de première catégorie. Cela équivaut à des peines maximales de 10 à 15 ans de prison et à une amende pouvant aller jusqu’à 10 millions d’euros.