Un nouveau passeport sur le thème de la BD

Un nouveau passeport sur le thème de la BD
©D.R.

Les Affaires étrangères ont présenté jeudi lors d’une conférence de presse le nouveau passeport belge, qui sera en circulation à partir du 7 février prochain. Le document, illustré sur le thème de la BD, comportera deux fois plus d’éléments de sécurité que le précédent, soit 48, a détaillé la ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès. Jetez-y un coup d’œil dans la vidéo et les photos ci-dessous. Donnez aussi votre avis dans notre sondage sous l’article.

Le passeport belge est l’un des « plus puissants » au monde, c’est-à-dire qu’il donne accès à un très grand nombre de pays, dont une forte proportion sans visa. Ce qui attise forcément les velléités des fraudeurs, a pointé la ministre.

Le design du document actuel est basé sur des illustrations de bâtiments officiels. Cette thématique graphique n’ayant pas changé depuis 2008, cela signifie que de très nombreux passeports de ce type sont en circulation, ce qui est également de nature à favoriser la contrefaçon.

L’an dernier, 500 dossiers concernant des fraudes ont ainsi été ouverts, a rappelé Mme Wilmès.

Pour le nouveau document, qui sera disponible à partir du 7 février pour un prix (65 euros hors taxes communales en procédure classique) et une validité (7 ans) inchangés, la thématique graphique retenue est celle de la bande dessinée et du voyage (la fusée de Tintin, les Schtroumpfs, Lucky Luke, Spirou, Largo Winch, Bob et Bobette, le Marsupilami…).

Parmi les nouveaux éléments de sécurité figurent notamment l’allongement du numéro, l’intégration du filtre de décodage dans la page de données ou encore l’ajout d’une troisième photo en gravure laser.

Si leur nombre est fortement retombé depuis le début de la pandémie, les demandes de passeports en Belgique étaient comprises entre 540.000 et 650.000 par an entre 2017 et 2019.