Ramener du sable de Sardaigne en souvenir de ses vacances peut coûter très cher

Ça ne rigole pas en Italie. La semaine dernière, trois touristes ont été interpellés par les autorités douanières italiennes après avoir tenté de ramener du sable et des galets de Sardaigne comme souvenirs. Or, depuis 2017, une loi locale interdit formellement d’emporter du “patrimoine naturel”. Il est strictement interdit d’emporter du sable ou des galets d’une plage en Sardaigne.

Une campagne de sensibilisation avait d’ailleurs été lancée en juillet, baptisée “Portez-le dans votre cœur, pas dans vos poches”. Selon les autorités douanières locales, le nombre d’infractions aurait diminué ces dernières années.

L’un des touristes, un Néerlandais, transportait plus d’un kilo de sable et environ 3 kilos de galets. Les trois touristes ont quant à eux donc écopé d’une amende qui peut s’élever jusqu’à 3 000 euros. Un souvenir de vacances inoubliable !

Source: Dhnet