«Porc», «poule mouillée»: PETA demande à cesser d’utiliser les animaux comme insultes

L’association de défense des animaux Peta estime que les humains utilisent un vocabulaire «oppressif» à l’encontre des bêtes.

Les mots peuvent créer un monde plus inclusif ou perpétuer l’oppression. Utiliser un animal comme une insulte renforce le mythe selon lequel les humains sont supérieurs aux autres animaux et qu’il est justifié de les bafouer».

L’association Peta estime que l’on ne devrait plus utiliser le terme de «poulet» (en français, «poule mouillée») pour parler d’un lâche, de «rat» pour un mouchard, de «serpent» pour un imbécile, de «cochon» ou «porc» pour quelqu’un de sale, ou encore de «paresseux» pour une personne paresseuse.

Sur les réseaux sociaux, cette prise de position suscite des réactions contrastées. Certains critiquent la prise de position de l’association, la jugeant absurde.