Où les Belges vont-ils partir en vacances cet été ?

Les Belges sont plus nombreux cette année à être tentés par d’autres horizons que ceux offerts par le Plat pays, ressort-il jeudi de la grande étude Corona. Selon cette étude qui s’intéresse aux habitudes des Belges en temps de coronavirus, 38% des Belges voyageront à l’étranger, contre seulement 30% l’année passée à la même période. L’enquête apprend également qu’un quart des jeunes adultes ne réserveront leur voyage que lorsque leurs dates de vaccination seront fixées.

Le volet de cette enquête bimensuelle réalisée par l’Université d’Anvers, en collaboration avec l’UHasselt, l’UCLouvain et l’ULB, a été complétée mardi par 16.500 personnes et concernait les projets de vacances des Belges. Les universités avaient également analysé ce point en 2020.

Comme l’année dernière, 19% des répondants ont déclaré qu’ils ne partiraient pas cet été, tandis que 13% opteront pour un voyage de quelques jours à l’intérieur de nos frontières. À l’étranger, les touristes belges privilégieront le soleil de l’Espagne, de l’Italie et de la Grèce. Plus proches, l’Allemagne, la France et les Pays-Bas sont légèrement moins populaires.

Juillet est le mois le plus apprécié pour partir en vacances. Avec 41 % des préférences, il se place loin devant août (28%) et septembre (19%).

Quant aux moyens de transport utilisés, sept Belges sur dix déclarent qu’ils privilégieront la voiture. Environ 15% préféreront l’avion.

Au vu du planning de vaccination, les jeunes adultes n’auront pas encore été vaccinés contre le coronavirus quand les vacances commenceront. Ils ne recevront probablement leurs deux doses qu’au cours de l’été. Une personne sur quatre parmi les 18 à 35 ans affirme dès lors attendre le calendrier de vaccination avant de réserver un voyage, tandis que 15% indiquent avoir déjà réservé un séjour et qu’ils ne le reprogrammeront pas pour se faire vacciner.

Source : Belga

Crédit photo : Belga / E. Lalmand