Les courses pourraient vous coûter 300 euros de plus par an à partir de 2022

Les experts prévoient une augmentation des prix à la consommation dans nos supermarchés l’année prochaine. Ils se basent sur les prix des matières premières et des denrées alimentaires qui augmentent sur les marchés internationaux depuis plus d’un an. Une large gamme de produits est concernée. Un pain, par exemple, augmentera de 5 à 10 cents, peut-être même avant la fin de l’année. “Cette augmentation a plusieurs causes”, explique Nicholas Courant, de la Fédération de l’industrie alimentaire belge (Fevia). “Il y a des aspects climatiques, par exemple la récolte de café au Brésil et la récolte de blé au Canada ont été décevantes. Il y a les séquelles de la pandémie, qui a non seulement provoqué un changement brutal des comportements de consommation, mais qui a aussi désorganisé toute la chaîne logistique mondiale, les coûts de transport devenant 7 à 10 fois plus chers pour un conteneur maritime. Et il y a aussi des causes géopolitiques, des pays qui gardent les matières premières pour eux, ce qui augmente la pénurie.”

Les biens de consommation deviendront 5,6% plus chers. Si l’on sait que la consommation moyenne d’une famille belge au supermarché est de 5 400 euros par an, cela coûtera 302,4 euros de plus aux ménages.

Source: Het Laatste Nieuws

Crédit photo : D.R.