Le test Covid peut aussi se faire par prélèvement anal

Vous connaissez le test par prélèvement nasopharyngé (PCR), voici désormais l’écouvillonnage rectal pour détecter le Covid-19.

Ces types de tests existent en Chine. Le procédé ressemble à celui utilisé pour les tests PCR: le personnel soignant insère un écouvillon, une sorte de grand coton-tige, de 3 à 5 centimètres directement dans le rectum.

Selon selon Li Tongzeng, directeur adjoint chargé des maladies infectieuses à l’hôpital You’an de Pékin, les prélèvements anaux seraient un moyen plus fiable de détecter le Covid-19. Ce type de dépistage «permet d’augmenter le taux de détection des personnes infectées» car le coronavirus resterait présent plus longtemps dans l’anus que dans les voies respiratoires.

Il y a un cependant un gros bémol: ces prélèvements sont bien moins commodes que les autres types de tests, qui s’effectuent dans la gorge ou dans le nez, par exemple. C’est pourquoi la Chine les réserve pour les points chauds de propagation du virus.

Il est aussi important de préciser que les études actuelles n’ont pas démontré que ces tests apportent un avantage certain comparé aux méthodes habituelles.