La SNCB va supprimer les réductions pour les seniors et les familles nombreuses

La SNCB va supprimer les réductions pour les seniors et les familles nombreuses

La Société Nationale des Chemins de fer Belges (SNCB) a annoncé des changements majeurs dans sa politique tarifaire qui affecteront les seniors et les familles nombreuses dès l’année prochaine. Cette révision des tarifs, qui comprend la suppression des billets à tarif réduit pour les personnes âgées de 65 ans et plus ainsi que pour les familles nombreuses, suscite une vive controverse.

Suppression des Tarifs Réduits pour Seniors et Familles Nombreuses

Actuellement, les seniors peuvent bénéficier d’un billet aller-retour à 8,30 euros pendant les heures creuses. Cependant, cette offre sera retirée au profit d’une réduction de 40% sur le prix standard du billet, applicable à tout moment et quelle que soit la distance parcourue. Bien que cette mesure puisse réduire le coût des voyages sur de courtes distances, elle entraînera une augmentation significative du prix des trajets plus longs. Par exemple, un voyage de Gand à Lokeren coûtera 6,60 euros avec la nouvelle réduction, contre 8,30 euros actuellement. Néanmoins, un trajet d’Anvers à Ostende coûtera désormais 26,16 euros, suscitant l’inquiétude de nombreuses organisations telles que OKRA, qui représente les seniors en Flandre et à Bruxelles.

Réactions et Inquiétudes

Ces changements sont perçus comme « totalement inacceptables » par plusieurs groupes, qui craignent qu’ils n’encouragent les seniors à reprendre la voiture, avec les conséquences négatives que cela pourrait avoir sur la sécurité routière, l’environnement, et la congestion du trafic. La question soulève également des préoccupations quant au rôle social des transports publics en Belgique, mettant en lumière l’impact potentiel de ces mesures sur tous les groupes vulnérables.

Réponse de la SNCB

Face aux critiques, la SNCB envisage l’introduction d’une carte de fidélité pour les seniors, offrant des réductions supplémentaires pour un coût fixe mensuel ou annuel. Cette initiative vise à atténuer l’impact des nouveaux tarifs et à encourager l’utilisation du train par les personnes âgées. Dimitri Temmerman, porte-parole de la SNCB, insiste sur le fait que l’objectif n’est pas de pénaliser les seniors, mais plutôt de les inciter à voyager davantage en train.

Contexte Plus Large

Cette annonce intervient dans un contexte où la SNCB a récemment augmenté ses tarifs de 5,9% en réponse à l’évolution de l’indice des prix à la consommation. Parallèlement, le réseau ferroviaire a enregistré un nombre record de trains supprimés en janvier 2024, avec une ponctualité globale en baisse par rapport à l’année précédente, exacerbée par des conditions météorologiques défavorables.

La décision de la SNCB de réviser ses tarifs pour les seniors et les familles nombreuses, tout en proposant de nouvelles formes de réductions, suscite un débat sur l’équilibre entre la nécessité de maintenir la viabilité financière du réseau ferroviaire et l’obligation de fournir un service public accessible à tous les segments de la population. Les réactions à ces changements continueront sans doute d’évoluer à mesure que de plus amples détails sur la mise en œuvre des nouvelles politiques tarifaires seront dévoilés.