Inondations : les non-sinistrés viennent profiter de dons pour… les revendre !

Selon Sud Presse, certaines personnes qui n’ont pas été frappées par les inondations viennent se procurer des produits dans les centres de distribution de la région verviétoise pour les revendre par la suite. Plusieurs bénévoles révèlent avoir été agressés par des non-sinistrés.

« Ils viennent chercher de la nourriture, du matériel de bébé, des meubles, des vêtements, des housses, des matelas… Le soir, on retrouve ces objets en vente sur Internet », explique Marie Vercaempst, co-coordinatrice du centre de tri mis en place à l’athénée royal Verdi.

Les centres de tri ont pris des mesures. Ils se sont envoyés les photos des accapareurs. Les coordinateurs surveillent les entrées et demandent aux victimes de passer par des personnes référentes lorsqu’elles viennent aux centres. Par ailleurs, les bénévoles effectuent des tournées dans les rues avec des caisses de vêtements et de produits alimentaires. Ces actions leur permettent de repérer les personnes dans le besoin qu’elles pourront aider à nouveau.

Source : Sud Presse

Crédit photo : @Belga