Facebook pourrait disparaitre d’ici à 5 ans

©Pixabay

Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger ont été totalement inaccessibles pendant plus de six heures hier, en raison d’un problème technique au sein des serveurs de l’entreprise. Selon BFM TV, il pourrait s’agir de la plus grave panne de son histoire. Voire de l’histoire du Web.

Dans l’histoire récente de Facebook, la panne la plus importante fut celle de mars 2019, là encore mondiale, qui a touché l’ensemble de ses services pendant de longues heures. Pour remonter à une déconnexion totale des services de Facebook, il faut remonter à l’année 2008. Mais à l’échelle de la plateforme, cet événement est difficilement comparable avec la panne de ce 4 octobre : à l’époque, le réseau social ne compte que 80 millions d’utilisateurs dans le monde.

Sans se limiter à Facebook, la panne géante de ce 4 octobre pourrait être considérée comme l’une des plus importantes de l’histoire du Web en raison du nombre d’utilisateurs touchés dans le monde.

Dans un communiqué publié ce 4 octobre, le site Downdetector, qui fournit des rapports en temps réel sur le fonctionnement des différents services en ligne, décrit la panne Facebook des dernières heures comme « la plus grande interruption de service » jamais constatée sur sa plateforme. Plus de 10 millions de rapports d’incidents lui ont été envoyés par les internautes.

Preuve de son entrée dans l’histoire d’Internet, la panne Facebook de ce 4 octobre a désormais sa propre fiche Wikipédia, qui devrait largement s’enrichir dans les prochaines heures.

Cette panne sonne-t-elle la fin de Facebook ?

Selon un expert en cybersécurité, interrogé par Sud Info, Facebook disparaîtra dans les 5 ans car de moins en moins de gens l’utilisent. En revanche, Whatsapp et Instagram ont encore de belles années devant elles.