Vers une interdiction de tourner à gauche ?

Une étude américaine de la Penn State University, parue dans Transportation Research Record, propose de supprimer la possibilité de tourner à gauche aux carrefours. Les chercheurs ont analysé la causalité de milliers d’accidents aux Etats-Unis. Selon eux, 61% de ceux qui se sont produits à un carrefour impliquaient au moins un conducteur qui virait à gauche.

Les résultats sont assez logiques : virer à gauche dans un carrefour implique, si ce dernier n’est pas sécurisé par des feux adaptés, de couper la route aux automobilistes venant d’en face, et donc de multiplier les risques d’accrochages.

Pour les chercheurs, le fait de supprimer un maximum de tourne-à-gauche permettrait d’améliorerr la sécurité des conducteurs. Les chercheurs préconisent donc d’imposer des interdictions de tourner à gauche et d’imposer aux automobilistes de tourner trois fois à droite pour finalement arriver dans le carrefour initial, avec dès lors la possibilité de le traverser en allant tout droit. Un chemin plus long, mais qui serait plus sécuritaire pour tout le monde, précisent les chercheurs.

Un bémol : empêcher le tourne-à-gauche et imposer à l’automobiliste de tourner trois fois à droite impliquerait une augmentation de la fréquentation de quatre carrefours – le premier qui serait désormais traversé deux fois par l’automobiliste, et les trois dans lesquels il tournerait à droite – et donc une hausse des embouteillages.

Source : Dhnet

Crédit photo : panoloc.fr